15 octobre 2015

145 Ibère menteur !

 D’un seul coup, cinq cent mille personnes trouvèrent refuge en France (pour la plupart à pied)  après la victoire finale du rebelle Franco contre les Républicains espagnols en 1939. Refuge est un bien grand mot quand on sait qu’ils ont été parqués dans des camps, au moins eurent-ils la vie sauve. C’étaient pourtant des antifascistes héroïques, la plupart d’entre eux ont d’ailleurs continué le combat contre le fascisme clandestinement en France et beaucoup furent déportés dans les camps de concentration nazis (environ 9.000... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 09:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]