28 décembre 2017

214 Grosse déprime !

  Je voulais passer les fêtes de fin d’année en compagnie de polars haletants. Voulais me laver le cerveau par les actions trépidantes et dans le sang. Ça peut paraître étrange mais ça marche comme ça avec moi. Mais là, me demande si mon petit doigt ne se l’est pas foutu dans l’œil. Jusqu’ou vous voulez. Me suis retrouvé avec un bouquin qui m’immisce une déprime plus que sournoise. Même s’il n’est pas dépourvu d’humour, d’ironie plutôt, il faut avoir un mental au beau fixe pour ne pas succomber à la déprime, comme une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2017

213 Ma petite librairie

Petit récapitilatif de mes derniers romans que vous pouvez vous procurer sur le site Edilivre.com (pour les deux premiers) et sur Publibook (pour le troisième). Vous pouvez y lire des extraits également. Trois livres très différents les uns des autres. Le premier est une sorte de recherche biographique romancée, le deuxième un recueil de nouvelles (imaginaires ou réelles) et le troisième est un polar à la fois historique et contemporain.
Posté par Pierre Ferin à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2017

212 Cicatrices

  Ça commence en Islande. Sacré pays. Avec des volcans qui peuvent empêcher les avions européens de voler. Un pays glacial avec des geysers brûlants. Mais pour moi, le voyage dans l’étrange commence avec les noms propres. Impossible à lire et à prononcer. Je ne peux même pas les transcrire car je n’ai pas le clavier adéquat. Il y a des lettres bizarres à mes yeux latins, même habitués au grec, transpercées de traits ou surmontées d’accents inédits. Ce n’est pas un alphabet complètement différent comme l’arabe ou l’hébreu, ou... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2017

211 Western

  Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai toujours été du côté des Indiens d’Amérique. Une position instinctive, sans rien y connaître. Or, la plupart des westerns que je voyais, montraient la supériorité écrasante des cow-boys et des blancs, de la civilisation sur la barbarie. En nombre de colons, c’était la plus stricte réalité. Et je me trimballais une tendance irrépressible qui me poussait du côté du plus faible, du battu, de la victime, donc des Indiens, qui étaient présentés comme des sauvages. Cette présentation me révoltait.... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2017

210 Pourquoi l'écriture ?

  Voilà un livre qui m’a passionné. Je sens une proximité aussi épatante qu’étrange avec celui qui l’a écrit. Étrange parce que trop de choses nous séparent bien sûr. Par exemple, il est né à New-York, dix ans après ma date de naissance certifiée conforme par un document en attestant la vérité absolue. C’est peut-être la ville de New-York elle-même, qui m’a tant chamboulé en la découvrant à vingt ans, qui crée ce lien. Il n’est pourtant pas trop question de cette ville dans ce livre sauf quand l’auteur parle de sa prime jeunesse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2017

209 Vous saurez tout sur Marc Dubois sans l'avoir jamais demandé !

  Je vous présente mon dernier roman qui vient de sortir chez Edilivre ! Il s'agit d'un roman basé sur des faits réels (vécus par l'auteur) entre l'année 1960 et aujourd'hui. Parmi ces évènements importants, citons la guerre des 6 jours, Mai 68, et des mouvements tels que la révolution prolétarienne, le maoïsme et, plus près de nous le salafisme. Le roman se présente comme une enquête sur un personnage, Marc Dubois, à travers plusieurs questionnements aussi divers que : qu'est-ce que l'amour ?, qu'est-ce que la vérité... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

208 Délire égotiste !

  Pourquoi je suis un écrivain ? En voilà une excellente question. Je me remercie de me l’avoir posée. Enfin peut-être car il me faut maintenant y répondre. Non, ce n’est pas du délire égotiste. Je suis affirmatif. Et je voudrais le prouver en dévoilant ici-même les raisons valables qui font de moi un écrivain. Je ne compte pas dans ces raisons le fait indéniable que j’ai publié trois livres dont j’essaie actuellement de faire la promotion. Envisageons donc la première de ces raisons. Depuis mon adolescence, je me promène... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

207 Esprit, as-tu du corps ?

  Franchement, je n’y peux rien ; j’ai traversé la vie en luttant de mon corps contre un esprit retors, le sien, le mien donc aussi. Pourtant, c’est quand même le corps qui a les deux pieds sur terre, non ? Le monde qui pénètre par les yeux, les pieds, les doigts, le toucher.  Que ce soit le sien d’esprit ne souffre d’aucun doute puisque que celui-ci s’exprime sans arrêt dans son for intérieur quelque part au milieu du cerveau, le mien de cerveau donc (j’en suis à peu près certain), sans que cette pauvre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

206 Descente aux enfers !

Je l’ai trouvé parmi une pile de livres que je n’avais pas encore lus. J’ai déjà lu plusieurs romans de cette écrivaine et ne fus jamais déçu. Elle écrit en français même si ce n’est pas sa langue maternelle. Elle écrit bien et fort. Elle se sert de notre langue (la sienne donc) comme de gants de boxe. Elle nous balance des coups qui nous sonnent et nous mettent à terre. Le genre de claques dont on ne se relève qu’avec des séquelles. D’ailleurs, je suis ko debout. Il s’agit des femmes iraniennes qui devraient nous mener au paradis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2017

205 : A lire absolument ! (1 recueil de nouvelles et 1 roman policier)

   « L’Insupportable perfection de l’être » https://www.edilivre.com/catalog/product/view/id/857158/s/l-insupportable-perfection-de-l-etre-27b3047c2f/ Nouvelle n°1 (p3) : la perfection est de ce monde. Quand je suis fatigué d’avoir tout raté, je vais voir le couple de hotte Savoie Nouvelle n°2 (p9) : Petits suicides ratés : sans commentaire Nouvelle n°3 (p25) : DAB Ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’on doit se laisser marcher sur les pieds Nouvelle n°4 (p37) : La fille de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]