29 août 2018

233 Mon compagnon de route !

  Ne lui dites rien, il ne le sait pas, mais depuis que je l’ai rencontré, je ne l’ai plus quitté. Il est devenu mon compagnon de route sur le chemin des livres. Même quand je m’éloigne un temps de lui, parce qu’il faut bien aller voir ailleurs comment vivent les gens et si le soleil luit autrement, j’y reviens toujours. J’ai lu six romans de lui en enfilade, sans que mon désir, mon plaisir, mon intérêt, ne s’effiloche. Bien plus tard, j’ai lu son incroyable enquête sur l’attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo. Comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

232 L'instant double !

  Il m’arrive souvent de ne pas être là où je suis. Pas vous ? Mon corps est à un endroit mais mon esprit n’y est pas, il ne m’accompagne pas dans le paysage où je marche pourtant, ce n’est qu'un exemple, et mes yeux ne contemplent plus ce paysage pourtant si attrayant, tout se passe dans mon cerveau à partir de ce que mon esprit me dicte, qui n’a rien à voir avec ce que vit mon corps marchant tel un automate. Un peu comme le mobile qui emporte l’esprit loin de l’endroit où se trouve son corps, vers un autre esprit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2018

231 Estonia !

Bon, je sais que l’Estonie est un des trois pays baltes et que la capitale en est Tallinn (j’ai eu un peu de mal à m’en souvenir). Comme le nom l’indique, ces petits pays bordent la mer Baltique, sous la Finlande, le long de la Russie (il y a une carte opportunément située en début du roman). Que ce pays n’est indépendant que depuis 1992, ce que j’ignorais. Son histoire a priori m’intéressait sans qu’il y ait une quelconque raison raisonnable. Mais ce livre n’est pas à proprement parlé un livre d’histoire, quoique la lutte des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]