08 mars 2019

246 Parfois je suis trop impoli sans le savoir !

C’est la phrase emblématique qui se répète tout le long du roman, « moi Michel, parfois je suis trop impoli sans le savoir ». Et donc c’est l’histoire du Congo (Brazzaville) contée par un petit malin, le Michel en question, qui a tout compris mais qui joue à l’innocent. Et qui me demanderez-vous se cache derrière ce petit malin qui raconte l’histoire de Papa Roger et maman Pauline pendant la République démocratique du Congo ? Et bien, c’est le gros malin d’Alain Mabanckou ! Maman Pauline dit souvent que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]