11 novembre 2019

262 Indiennes !

  Quant j’étais adolescent (et je le suis resté longtemps, peut-être même ne suis-je jamais tout à fait sorti de cette période de ma vie, ou bien pour une courte durée, et finir par y revenir en tant que vieil ado attardé), j’adorais les westerns. La preuve de ce que je viens d’écrire, c’est que je les aime toujours autant. Et ceux que je préférais et préfère par-dessus tout étaient/sont ceux dans lesquels les Indiens avaient/ont le beau rôle, ou tout du moins étaient/sont respectés. Il faut quand même reconnaître qu’ils ont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2019

261 La femme révoltée !

On ne rate sa vie qu’une fois. Encore faut-il s'entendre sur ce que rater sa vie signifie. Cela ne recouvre pas la même signification pour tout un chacun. Dans le roman qui vient, Soledad, l’héroïne, une Espagnole qui a fui le Franquisme, ou fui sa famille ou fui tout court, n’entend faire que ce qui lui convient. C'est-à-dire, elle ne veut faire que ce dont elle a envie sur le moment. Mais cela l’écarte du monde réel. Pas grave puisqu’elle honnit ce monde. Par culpabilisation de participer au monde capitaliste, parce qu’elle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2019

260 Guérir de la croisière !

J’ai toujours rêvé de croisières. Sur des petits bateaux ! Pas sur ces bateaux gigantesques qui écrasent Venise de leur vanité quand ils y accostent. Il y a des photos impressionnantes. Et puis ils polluent comme une ville moyenne qui se promènerait partout sur les mers et les océans. On peut se demander comment ils éliminent tous leurs déchets et les tonnes de merdes que débitent les chiottes pour six mille passagers et personnel de bord quand ils sont en mer. C’est ça aussi le monde moderne. Dans le roman qui vient, il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 17:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2019

259 Ça marche !

Je viens de terminer un roman d’un auteur anglais très connu que je n’avais jamais lu et que je ne connaissais pas. Comme l’écrit pourtant sur la jaquette Gallimard en personne, « un auteur majeur de la littérature britannique contemporaine » ! J’en prends pour mon grade. Ça raconte l’Angleterre telle qu’elle était hier et telle qu’elle est devenue aujourd’hui depuis le référendum et la victoire du leave et toute cette  rocambolesque affaire du Brexit. En pleine lecture, je découvre dans mon journal préféré du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2019

258 L'impossible !

(photo la voix du nord) Comme écrivain, je ne le connais pas, puisque je n’avais rien lu de lui avant le livre qui vient. À la télé, je lui trouvais une tronche qui ne me revenait pas. Il se comportait souvent comme un malotru, cassant, suffisant ou sûr de lui et de sa critique. Je plaignais les invités qui lui faisaient face. Je n’aurais pas voulu être à leur place. Mais que ne ferait-on pas pour passer à la télé et faire connaître son chef-d’œuvre ! Du coup, je n’ai jamais eu envie de lire quoi que ce soit de lui. Je n’avais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2019

257 Guerres hier, guerres aujourd'hui, guerres demains !

  Vous le savez comme moi, depuis que le monde est monde, existent les guerres. Guerres de conquêtes, guerres de défense, guerres de religions, guerres coloniales, guerres pour l'indépendance, guerres civiles et j'en passe sans doute, pas des meilleures, elles sont toutes plus guerrières les unes que les autres. Certains avancent qu'il y a des guerres justes et d'autres donc injustes. Si je comprends bien, si vous faites une guerre juste, vous le faites contre un ennemi qui mène une guerre injuste. Cela peut se discuter, du... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2019

256 Conques !

(Conques et son abbatiale)    Je ne suis jamais allé à Conques. Je ne vais pas tarder à y aller. J’ai très envie de découvrir ce village médiéval et son abbatiale. En attendant ce jour prochain, j’ai lu le petit dernier de l’auteur qui vient dont la première phrase commence par « La chambre numéro 14 de l’hôtel Sainte Foy à Conques… ». Ce n’est que le deuxième livre que je lis de cet auteur. Son style est époustouflant, en tout cas il m’époustoufle, comme dans « le très bas » bien que je ne le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2019

255 Cuba libre !

(Cuba libre)  Je parle pour ma génération, que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître ! Jeunes, nous avons beaucoup fantasmé sur la révolution cubaine. Elle était atypique. Un groupe de 82 guérilleros débarqués de nuit depuis un voilier parti du Mexique s’est réfugié dans les montagnes (sierra Maestra) et a réussi en un temps record (25 mois) à conquérir la Havane. Il est vrai qu’au départ, Fidel Castro ne s’affichait pas communiste (tendance Khrouchtchev). Fidel et le Che (Guevara) devinrent les idoles des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2019

254 Sexisme !

(cathédrale Hallgrimskirkja) Par ces chaleurs caniculaires, je me suis accordé un petit tour en Islande, hein ? Quoi de mieux pour se rafraîchir le ciboulot ! Malheureusement, ce n’est qu’en imagination, mais de lire ces pages écrites dans le froid m’a quand même aidé à passer sans encombre ces jours entiers de cagnard. Des hommes intègres enquêtent et se font berner par des hommes de pouvoir sexistes et violeurs. C’est l’Islande d’avant l’indépendance (elle appartenait au Danemark) et pendant la deuxième guerre mondiale... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2019

253 Espagnolade !

J’ai toujours été attiré par l’Espagne depuis mon enfance ! Pourquoi ? Je ne le sais pas. J’ai vécu la guerre civile espagnole des années après la défaite républicaine comme si j’y avais participé et j’ai toujours pensé que je me serais enrôlé dans les Brigades Internationales, mais je n’étais même pas encore né. No Pasaran ! Hurlaient-ils ! Ils sont pourtant passés. Si j’avais eu l’âge des actes irréfléchis, je l’aurais sans doute fait comme celui d’intégrer la guérilla du Sentier Lumineux en Colombie, ce que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]