31 août 2015

141 Cycle

  La tournure que peuvent prendre les choses en ce bas monde (plutôt bas en ce moment - mais ne vous leurrez pas, on peut toujours descendre plus profond - je suis pourtant un fieffé optimiste - quittons la parenthèse)!  J’avais lu fin juillet une critique du premier roman de Philip Roth (Goodbye Colombus) sur le blog d’André Blanchemanche (romanslus.canalblog.com), et, plus que convaincu, séduit, je m’étais décidé à le lire. Mais pour le lire, il eût fallu que je pusse l’acheter. Et pour l’acheter, il eût fallu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2015

140 17 ans !

Qui pense à ses dix-sept ans ? Pourquoi dix-sept ans justement ? La fin de l’adolescence, le début de l’âge adulte ? C’est ainsi qu’on le ressent. Encore l’école, bientôt l’université. La liberté. Quitter ses parents et parcourir le monde seul. Pas encore très loin, mais déjà hors de la maison familiale. Pressions de la vie. Se voir un avenir, à construire. Jouir de la vie, insouciant. Libre. (Anna Karina par Bettina Rheims en 1988) Que signifie la liberté à dix-sept ans ? Décider de soi tout seul. Ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2015

139 Arizona-Istanbul

  Après avoir dévoré un premier roman de cette romancière, (chronique n°134 L'amour, pas la guerre!), dès que l’occasion s’est présentée, je me suis jeté sur un deuxième. Ce qui m’a déterminé, c’est la présence de la ville d’Istanbul dans le titre. En fait le roman se passe entre l’Arizona et Istanbul.   Istanbul m'est apparue comme une fracture. "Coincée" entre Occident et Orient, entre chrétienté et islam. Une incroyable fracture entre modernité et traditionalisme, entre laïcité et religiosité. Quand j’ai visité cette... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 12:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juillet 2015

138 Des conflits géopolitiques sous couvert de religion

Chères amis et amies, je vous reproduis un article publié dans le "Monde des Religions". Une fois n'est pas coutume mais par les temps mauvais qui courrent, il est essentiel de comprendre.      "Des conflits géopolitiques sous couvert de religion" Propos recueillis par Matthieu Stricot - publié le 22/07/2015 Et si les conflits du Moyen-Orient contemporain n’étaient pas de nature religieuse ? Pour l’historien et économiste libanais Georges Corm, cette approche réductrice de la géopolitique ne sert... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 12:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2015

137 Science-fiction !

  Je n’ai jamais été attiré par la science-fiction. Je n’en ai donc jamais lu. J’en conclus que je n’aime pas. En fait je n’en sais rien et ne le saurai sans doute jamais. On est bien obligé de passer à côté d’un certain nombre de choses, le monde étant tellement diversifié et la vie si courte. Après cette introduction aussi faible d’esprit que la chaleur étouffante et humide étreint mon cerveau futile (je ne sais pas si ce que je viens d’écrire à un sens mais n’ai pas le courage de me relire), je dois avouer que j’ai acheté un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2015

136 Salman Rushdie

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/salman-rushdie-combattre-l-extremisme-n-est-pas-combattre-l-islam_1700597.html#cbBLYWyGeiELwR3U.01   A lire absolument comme une suite et non une fin à mes chroniques sur "Charlie". Dans la foulée de son énorme livre sur la biographie de Joseph Anton...(son nom d'emprunt sous la contrainte de la fatwa de Khomeiny après son livre "les versets sataniques")
Posté par Pierre Ferin à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2015

135 Policier japonais.

Il s’appelle Sasagaki Junzo, il est Japonais et policier. On le rencontre dès la première page du roman où il entame une enquête jugée difficile qui n’aboutira pas. Le crime restera impuni à l’époque où il se produira. Alors, Sasagaki (Sasa pour les intimes) disparaît du roman quand plus rien n’avance dans son enquête. Le mort était un certain Kirihara Yosuke. L’homme s’appelait Matsuura Isamu. Nishimoto Fumiyo devait les assembler à domicile. Nishimoto Yukiho répondit-elle sans lever les yeux de son livre. Kinoshita Yumie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2015

134 L'amour, pas la guerre !

  J’ai lu dans mon journal favori que l’état major de l’armée russe programmait la troisième guerre mondiale pour 2025. Je ne sais pas si j’y serai ou même si je dois espérer en être. J’aurais plutôt tendance à espérer que non. On en voit déjà les prémices aujourd’hui. Toutes les guerres localisées en cours montrent que les grands blocs (Russie, Chine, États-Unis…) s’arment à tout casser ! Il n’y a que l’Europe qui s’effiloche. L’état de l’Europe est grave me semble-t-il, car c’est quand même notre unique niveau de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2015

133 Nouvelles !

  Je n’ai jamais été attiré par les nouvelles, encore moins par un recueil de nouvelles. Je suis pourtant un gars pressé et impatient sauf quand il est question de lecture, j’imagine que la nouvelle me laissera sur ma faim. La nouvelle en littérature est à la nouvelle cuisine ce que le pot au feu est à l’ancienne, trois petits bidules reliés entre eux par des traits coloriés et perdus au milieu d'une grande assiette contre un plat complet et consistant de viande avec légumes. J’y entre à peine que j’en suis déjà sorti.... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2015

132 Terrorisme !

(j'ignore pourquoi mais j'ai tout de suite pensé aux rhododendrons en fleurs pour illustrer cette chronique)   Je ne sais pas vous, mais moi, je n’y comprends plus rien. À force d’être manipulé par les uns et les autres, je ne trouve plus le fil de la vérité, s’il y en a un ! Petite synthèse sans prétention de ma déréliction : 1. Partout par où sont passés les GI’s (en général avec une aide suppléante de l’Europe), ils ont foutu le bordel et fini par renforcer les « terroristes » ; – pour mémoire,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]