30 mai 2015

131 L'étrangère !

Aussi loin que m’en souvienne, j’ai toujours été attiré par les étrangers (alors les étrangères, n’en parlons même pas !). À l’internat entre garçons du collège catholique où agonisait mon adolescence, mon meilleur ami était Égyptien. Il m’avait invité chez lui au bord de la mer Rouge pour les grandes vacances en me racontant la chasse sous-marine au milieu des récifs de corail. J’étais émerveillé malgré la redoutable présence de requins. Je ne me souviens plus pourquoi je n’y suis jamais allé. Certainement pas à cause des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2015

129 Qui s'y frotte s'y pique !

Sur la route stratégique qui monte vers le fort Saint Elme à Port-Vendres (66), vit un homme qui apprécie ce qui pique : il adore les abeilles qui le font vivre comme apiculteur, tout comme il est passionné de cactus.           (les tableaux des prix des différents miels sur la route stratégique - 1ère photo du dessus - vue partielle des cactus - 2ème photo et dégustation - 3ème photo) Son jardin est un arboretum de cactus.  Qui s'y frotte, s'y pique, je parle de ses abeilles et de ses cactus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2015

128 Les voies du Seigneur sont impénétrables !

   Près de chez moi, il y a un étang avec des canards dedans et des renards en maraude qui s’intéressent de près aux canetons. Il y a aussi, un peu plus loin, le centre d’Emmaüs où l’Abbé Pierre a pris sa retraite et est enterré. Ne cherchez pas de rapport entre ces deux informations, il n’y en a pas. Dans ce coin tranquille perdu en rase campagne normande, je parle du site d’Emmaüs, ils ont une grande bibliothèque. J’y ai traîné il y a quelques semaines et en suis revenus avec quelques livres de poche choisis parmi des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 avril 2015

127 D'une effarante perversité

Ce sont les mots de Françoise Giroud reproduits sur la quatrième de couverture qui m’ont incité à lire ce roman : « d’une effarante perversité ». Je ne crois pas être pervers mais je constate que la perversité dans un roman m’attire vraiment. C’est donc que quelque part (comme on dit), une dose de perversité m’habite. C’est ce que je me dis. Je me servirais d’un roman « pervers » en miroir pour mieux déterminer quel est mon niveau (de perversité). En y réfléchissant, je ne vois pas comment je vais me... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2015

125 Pour le nom

  C’est bien la première fois que j’achète un roman à cause du nom de son auteur. C’est un peu stupide non ? Finalement je me dis que ce n’est pas plus con que de lire un livre parce que les médias en disent du bien ou parce qu’il a gagné un prix ou parce qu’il s’est énormément vendu, plutôt que de le lire parce que le thème m’intéresse. (Nour, un des protagonistes du roman) C’est un fait indéniable, le patronyme de l’auteur a attiré mon attention. Un type qui s’appelle untel mais qu’on appelle autrement, c’est quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 17:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2015

124 Charlie, une suite (3)

  Quand j’étais petit, il n’y a pas si longtemps (!), les curés me parlaient du paradis (et surtout de l’enfer). J’y ai cru peu de temps car dans leur paradis, comme dans leur quotidien, la femme n’avait pas sa place (elle était le diable). Moi, au contraire, j’ai cru en la femme très jeune, avec Aragon. Elle devint mon icône, mon avenir. Quand j’ai découvert les dessins de Wolinski un peu plus tard, j’entrai au paradis avec les anges. Il faut dire que c’était l’époque de la « parenthèse enchantée », juste après... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2015

123 Charlie, une suite (2)

(Article paru dans les Inrocks du 7 février 2015)  Sociologue et philosophe, Raphaël Liogier dirige l’Observatoire du religieux depuis 2006. Un poste de vigie idéal pour combattre les idées reçues dont le djihadisme fait l’objet.   Comment appréhender la réalité du jihadisme en France ? Raphaël Liogier – Il faut distinguer plusieurs types de jihadisme. D’abord le jihadisme guerrier archaïque, qui se développe au VIIIe siècle, qui n’est pas équivalent au martyre, et n’est pas le propre de l’islam ;... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2015

122 Charlie, une suite...

Tribune de Mohamed Sifaoui (journaliste, écrivain, réalisateur) parue dans le Huffington Post du 6 février 2015. Le « Je ne suis pas Charlie » a un sens. Et pour le saisir, il faudrait cerner la définition exacte de son expression antinomique « je suis Charlie ». Nul besoin de convoquer une logique aristotélicienne pour comprendre ce qui est de l’ordre du civisme, de la décence, de la démocratie et enfin de l’humanité ; Nul besoin de sortir de Saint-Cyr pour capter le sens réel de « Je suis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2015

121 Buenos Aires

  J’ai beaucoup aimé cette ville même si je n’y ai passé que trois jours. Cela suffit pour faire ce que je préfère, déambuler au hasard et respirer l’âme de la ville. Me laisser embobiner. Je flâne sans préjugé. Je ne suis pas un touriste et n’ai pas à courir ici et là dans je ne sais quel circuit. À peu près comme dans un roman. Je me laisse mener par le bout du nez, c’est ce que j’aime, pour au final me faire avoir et tomber des nues. Je ne joue pas au lecteur à qui on ne la fait pas. Celui qui cherche à percer le mystère pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2015

120 La chienne de Tibériade

  Tout le monde sait où se trouve le lac de Tibériade, autrement dit mer de Galilée, ou Kinneret en hébreux. Ce lieu est chargé d’histoire pour parler bateau. Il paraît que Jésus a marché dessus. Quand j’y suis allé en 1966, j’étais imprégné (comme aujourd’hui) de culture chrétienne et j’ai rencontré des Arabes israéliens chrétiens. Je suis resté quelques jours chez eux à Nazareth. Je ne sais pas où ils en sont aujourd’hui. La situation de la région ne pousse pas à l’optimisme. Il leur faudrait quelqu’un ou quelqu’une à nouveau... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]