06 juin 2013

45 Jérôme Ferrari (et moi) !

(Toutes les photos de phare de cette chronique - dues au talent de Zahira Dris/Zaz la Bônoise - sont une tentative désespérée pour éclairer les zhéros de Ferrari, perdus dans un brouillard opaque (camarades) opaque opaque opaque !)   Je suis coupable. Je suis coupable de me sentir coupable. Déjà. Je croirais presque que je n’y peux rien puisque ce sentiment m’a été inculqué, inoculé, dans ma plus tendre enfance. Je suis donc tombé dedans tout petit. Il fait partie de ma constitution. Ce n’est pas un corps à moi étranger. Il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 novembre 2012

15 Corsitude (bis) Dur dur !

(photo extraite du blog No country) Décidément, une raison supplémentaire de m’intéresser à Jérôme Ferrari vient de se révéler à moi : il a participé à la traduction du roman  Murtoriu de Marc Biancarelli (voir aussi la rubrique Corsitude – n°9), du corse au français. Eh oui ! Mes chères et chers ami-e-s, la langue corse existe. Et Biancarelli est de ceux qui la font exister. N’en concluez pas pour autant que je vais de ce pas acheter son livre (au Jérôme), sermon sur la chute de Rome, pas encore, ni a fortiori le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,