20 février 2014

79 Katmandou !

En 1967, Geneviève était une belle et grande jeune femme de vingt ans. Elle quitta son pays natal, la morne Belgique qu’elle trouvait trop plate, pour s’en aller à Katmandou. Elle ne prit pas l’avion, elle s'en fut à pied, étant en général prise en charge par des automobilistes compatissants ou des routiers esseulés qui s’arrêtaient au bord de la route. Elle traversa la Yougoslavie, la Bulgarie, la Roumanie, la Turquie (où elle teignit sa longue chevelure blonde en brun, regroupant ses cheveux dans un chèche),... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2014

78 Mon cerveau m'enquiquine !

Suite à des dysfonctionnements répétés de mon cerveau, qui rendent mon corps tendu, en état de manque permanent, dépendant de toutes sortes de choses et de personnes, et surtout d’un avenir meilleur illusoire, un jour, il y a quelques années déjà, j’ai décidé d’y envoyer un observateur. Il fallait que je tire cette affaire au clair. La tâche que je confiai à cet observateur était (et est toujours) d’observer à la loupe ce qui s’y passe et de me le rapporter tel quel. J’insiste beaucoup sur le tel quel. Cette « méthode »... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 09:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2014

77 La muette

La muette est la vie même. Elle est la vie en elle-même écrasée sous la botte d’un Mental Tyrannique extérieur, en d’autres termes, une idéologie oppressive totalitaire qui, en Iran, sévit sous la forme du pouvoir tentaculaire des mollahs. Ils oppriment le peuple du dedans comme du dehors. Du dedans, par la pensée répressive intégrée de la belle-sœur de la Muette qu’elle héberge, et du dehors par l’inquisition permanente des envoyés du Comité du quartier pauvre où habite la famille. Car les mollahs, voyez-vous, vivent du commerce de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2014

76 Dieu porte la barbe !

C’est toujours pareil avec les « tradis », il faut regarder sous le tapis pour comprendre. Pourquoi n’acceptent-ils pas qu’une minorité (les ci-devant homosexuel-le-s) ait les mêmes droits que la majorité hétérosexuelle avec le mariage pour tous ? La loi est pourtant votée mais ils continuent de s’acharner (au risque de piétiner la démocratie ?). Si vous regardez la surface du tapis, ils ont balayé (vite fait) toutes les poussières repoussantes…non ils ne sont pas homophobes, non ils ne sont pas racistes, oui, ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Ferin à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]